COACHS EN MISSION, avec Ling-en Hsia

Déjà client ? Session découverte Connexion

2. Qu'est-ce que le coaching ?

devenir coach débutants Jan 02, 2021

Cet article fait partie de la série "Devenir Coach en 15 jours".

Pour faire simple, le coaching c'est accompagné profondément une personne à apprendre (à apprendre) à pêcher plutôt que de lui donner du poisson afin qu'il obtienne des résultats ambitieux qu'elle obtiendrait difficilement si elle cherchait à le faire seul.e. 

Les différentes "définitions" du coaching

Il y a coaching et "coaching professionnel". Et il y a ce que moi j'appelle du "coaching pragmatique".

Coaching : terme générique utilisé de manière très libre pour définir une relation entre un coach qui entraîne/transmet/forme/motive/accompagne et un coaché qui bénéficie du coaching. 

Coaching professionnel : Des fédérations/écoles/institutions cherchent à codifier ce qu'est le coaching. En grande partie pour de bonnes intentions (éthique, limiter les dérives...) mais aussi pour des raisons opportunistes. (N'oublions pas qu'il s'agit aussi d'entreprises, comme moi d'ailleurs...). En définissant le coaching, on s'approprie alors une pratique et on le contrôle. Et on peut alors obliger les coachs à suivre leurs formations... payantes. 

Ce qui nous amène alors à une question qu'on traitera plus bas.

Coaching pragmatique : comme dans le "coaching professionnel", on part du principe que la personne coachée détient en elle les solutions à  ses problèmes. C'est pourquoi une écoute active et des questions incisives peuvent aider un client à se diagnostiquer. Donc on travaillera d'abord ses croyances/peurs pour après proposer une feuille de route personnalisée au client à travers un suivi sur la durée. On est donc là pour former, conseiller, encourager et orienter. Chaque personne et chaque session sont uniques, il faut savoir faire preuve d'adaptation.

Que peut-on coacher ?

Voici une liste non exhaustive notamment inspirée des clients que j'ai déjà accompagnés et qui ont eu de bons résultats :

  • Coaching dans la gestion de l'hypersensibilité (comme Virginie)
  • Coaching amoureux
  • Coaching en investissement immobilier (comme Ting)
  • Coaching en perte de poids
  • Coaching en leadership
  • Coaching en développement personnel
  • Coaching en reconversion professionnelle (comme Catherine)
  • Coaching pour vaincre la timidité
  • Coaching en développement d'affaires (business coaching)
  • Coaching en productivité
  • ...

Selon moi, toutes les formes de coaching sont en réalité, en finalité, du coaching en développement personnel.

La différence avec de la pure formation ou du consulting, c'est qu'on va travailler profondément ce qui empêche les gens de passer à l'action et prendre de bonnes décisions. Et c'est surtout des défis émotionnels plutôt que rationnels.

Par exemple, si j'ai besoin d'investir dans l'immobilier, j'ai pas besoin qu'un coach m'enseigne comment faire. Je peux trouver l'information partout. Par contre j'ai peut-être besoin d'un encouragement émotionnel à passer à l'action.

Si j'ai des difficultés dans mon couple, j'ai pas juste besoin de lire des livres d'experts avec des conseils génériques. J'ai besoin qu'on me fasse réfléchir sur ma responsabilité dans le couple et pourquoi je ne fais pas ce qui me semble être bon dans le couple... alors même que je sais ce qui est bon ou pas.

Si un coach n'arrive pas à développer ses ventes, ce n'est pas la méthode qui lui manque (d'ailleurs, je la donne dans cet épisode de podcast). Mais c'est plutôt qu'il ne croît pas en ses propres rêves et qu'il manque de confiance en lui... c'est principalement dans les croyances et les peurs que le travail se fait. (Et c'est ce qu'on fait donc nous-mêmes avec nos clients quand on les accompagne).

Un format de coaching efficace

Surtout, ne vends pas du coaching à l'heure ! De mon expérience de coach (et entrepreneur) et de coaché, un accompagnement hebdomadaire de 1h-1h30 pendant 3 à 6 mois est idéal.

Cela te donne du temps pour comprendre ton client et mettre en place suffisamment d'actions (tout en ayant une grande marge d'adaptation) pour obtenir des résultats.

Aussi, c'est le seul moyen de vraiment vivre du coaching, en vendant du "haut de gamme". 

Doit-on être certifié.e pour être coach ?

Comme tu peux le deviner, je ne suis moi-même pas un "coach professionnel". Et j'en suis très fier, car ça me permet d'exercer de manière libre plutôt que de rentrer dans des dogmes et suivre une école de pensées.

Je suis quelqu'un d'intuitif et je pense qu'il est essentiel de pouvoir laisser libre court à sa créativité, son intuition, et laisser sa bienveillance s'exprimer...

Ceci étant dit, je reste humble. Un jour, j'irai me former dans une école pas parce que j'en aurais besoin, mais simplement parce que j'envisage pas la vie autrement qu'en apprenant et en progressant.

De la même manière qu'on n'a pas besoin d'aller à l'école pour être un bon cuisinier/chanteur/comédien/écrivain...

D'une certaine manière, le coaching est plus un art qu'une science. C'est sûr même. Et devenir artiste ne s'apprend pas à l'école, même si ça peut aider.

Dois-tu aller à une école de coaching ?

Tu n'as pas besoin d'être certifié pour être coach, à moins que tu veuilles exclusivement travailler avec des "cas difficiles" comme des personnes en dépression, suicidaires... Et même dans ce cas-là, je t'invite plutôt à les diriger vers des thérapeutes...

Ce n'est pas un diplôme qui fera de toi un bon coach. Ce n'est pas la maîtrise d'outils de coaching qui aidera ton client à obtenir des résultats, même si ça peut aider.

Dans notre programme Mission Passion, nous n'avons pas la prétention de t'offrir ce que les écoles proposent, mais nous avons un coach certifié qui t'accompagnera autant de fois que nécessaire à révéler les compétences que tu as déjà en toi et à t'améliorer. 

C'est généralement une mauvaise idée pour une personne de se former 1 an dans une école et de lancer son activité après. (Sauf si tu veux vivre du coaching dans 2-3 ans... et encore). 

Démarre le plus rapidement possible et aide les gens qui ont besoin de toi maintenant. (Ce sera une façon pour toi aussi d'évaluer si le coaching te plait vraiment) 

Je rencontre trop de personnes à la recherche d'une "validation externe" (ie un diplôme) pour leur dire qu'ils sont légitimes. Tu l'es peut-être déjà. Et si tu ne te sens pas légitime, un diplôme n'y changera rien... C'est ce manque de confiance qu'il s'agit de travailler.

Et si tu as besoin d'aide, nous t'offrons une session d'accompagnement durant laquelle tu pourras partager tes doutes et tes craintes, et notre coach t'aidera à entrevoir un plan d'action pour être sur le terrain au plus vite.

Le monde a besoin de plus de coachs ! Et si tu en as envie... tu sais ce qui te reste à faire : coacher. Maintenant. 😉

Et si tu veux savoir comment être un bon coach, c'est à écouter l'épisode de podcast ci-dessous : 

Close

50% Complete

Two Step

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.